• La véritable histoire des dinosaures, épisode 5

    Les découvertes de tissus mous de dinosaures, ce que les médias ne vous disent pas


    Pr. Philip J. Currie (à gauche) et Pr. Eva B. Koppelhus (au milieu), auteurs de "101 questions about dinosaurs"

    Le livre "101 questions about dinosaurs" décrit un truc incroyable : on a découvert tout un gisement à ciel ouvert d'os de dinosaures non-perminéralisés au nord de l'Alaska. On dirait des os de bœufs blanchis, personne n'a songé à publier cette découverte pendant 20 ans parce qu'on croyait que c'étaient des os de bison, mais ce sont des os de dinosaures oh !

    Alors, vous devez vous dire : "C'est quoi la perminéralisation ?" Et vous avez peut-être la flemme d'aller sur Google et de taper "define: perminéralisation" dans la barre de recherche pour examiner les résultats smile. Pas d'inquiétude, je suis là ^^ !
    La fossilisation, dans la majorité des cas, c'est la transformation de la matière organique dans un os en matière minérale. La perminéralisation, elle, est le bouchage par de la matière minérale de tous les interstices dans l'os, ce qui le rend dur comme la pierre.
    Notez que ce processus ne prend pas nécessairement des millions d'années : même dans "101 questions about dinosaurs", on peut lire :
    "La durée pendant laquelle un os en arrive à une perminéralisation totale est très variable. S'il est imbibé de fluides minéraux souterrains, alors ça peut aller très vite. À notre époque, un os qui tombe dans une source saturée en minéraux peut être perminéralisé en à peine quelques semaines."
    Et pourtant, les os dont il est question ici ne sont pas perminéralisés.

    Et n'allons pas nous imaginer que c'est le froid qui les a conservés. Incidemment, tous les scientifiques, qu'ils croient au Christ ou pas, pensent que le climat était beaucoup plus chaud sous ces latitudes à l'époque des dinosaures. On a retrouvé de nombreux fossiles de plantes en Alberta central qui ont permis de déterminer que le climat de cette époque était semi-tropical. Même les uniformitaristes pensent que le climat est resté très chaud, même après l'extinction des dinosaures, et que c'était sans doute dû à un taux élevé de gaz carbonique dans l'atmosphère.

    Alors, comment ces os ont-ils pu être si bien conservés s'ils ont 70 millions d'années oh ?
    Voyez-vous, même si ces os n'ont pas du tout subi l'action microbienne (ce qui est colossalement improbable à l'air libre happy), d'après la 2loi de la thermodynamique, cet os aurait dû tomber en poussière tout seul au fil des millions d'années à cause des mouvements moléculaires aléatoires à l'intérieur !
    Ceux qui croient en une ère des dinosaures sont placés face à un mystère, mais les créationnistes bibliques peuvent regarder la vérité en face.


    Mais ce n'est pas fini, il y a bien plus stupéfiant encore !



    Dr. Mary Schweitzer, de l'université nationale du Montana, et son équipe ont découvert un fémur de tyrannosaure incomplètement fossilisé (ce qui est déjà assez extraordinaire comme ça en soi pour un évolutionniste) qu'il a fallu casser après le transport en hélicoptère. Quand ils l'ont emmené au laboratoire de l'université, ils ont remarqué qu'il était creux et qu'il n'avait pas été rempli par de la matière minérale comme c'est le cas d'habitude pour ce genre d'os.


    Mary Highby Schweitzer

    Voici comment Mary Schweitzer raconte ce qui s'est passé ensuite :
    "Une fine tranche d'os de T-rex luit de couleur ambre sous la lentille de mon microscope [...], le laboratoire se remplit de murmures d'étonnement, car je viens de concentrer mon instrument sur quelque chose à l'intérieur des vaisseaux que personne n'avait jusqu'à présent remarquée : de petites choses rondes, rouge translucide, avec un centre noir. Alors, un collègue y jeta un regard et hurla : 'Tu as trouvé des globules rouges ! Tu as trouvé des globules rouges !'1 Des globules rouges ? La forme et l'endroit y font penser, mais comme des globules rouges sont constitués en grande partie d'hémoglobine, il est impossible qu'ils aient été préservés dans un tyrannosaure vieux de 65 millions d'années [...] L'échantillon osseux qui nous avait tant ravis provient d'un beau spécimen presque complet d'un tyrannosaurus rex déterré en 1990 [...] Lorsque l'équipe apporta le dinosaure au laboratoire, nous avions remarqué que certaines parties au plus profond de l'os long de la patte ne s'étaient pas complètement fossilisées [...] Jusqu'à présent, nous pensons que les indices actuels soutiennent l'idée que nos tranches de T-rex pourraient contenir des fragments d'hème et d'hémoglobine. Mais il y a encore du travail à faire avant de pouvoir dire avec assurance : 'Oui, ce T-rex présente des restes sanguins dans ses tissus"2


    John R. Horner

    Il va de soi que la découverte de Schweitzer l'a fait pas mal flipper. Elle a demandé conseil à son patron, "Dinosaur" Jack Horner, qui a travaillé avec Spielberg sur Jurassic Park I, et il lui a répondu qu'elle devait s'efforcer de prouver que ce ne sont pas là des globules rouges. Schweitzer lui a répondu qu'elle n'y a pas réussi jusque là.

    Peut-être certains d'entre vous pensent que ça pourrait tout aussi bien ne pas être les globules rouges du tyrannosaure en question, mais que ce sont des microbes qui les ont déposés là. Schweitzer aussi y a pensé.
    Il faut d'abord savoir que si certains microbes ont la protèine hème en eux, aucun n'a d'hémoglobine. Ils ont donc pris quelques échantillons de ces cellules et les ont injecté à des rats. S'il y avait de l'hémoglobine dedans, les rats produiraient l'anticorps correspondant. Et c'est ce qui s'est passé, dans une expérience parfaitement maîtrisée, ce qui prouve qu'il s'agit bien là d'hémoglobine yes.

    Et encore, Schweitzer a fait par la suite une découverte encore plus ahurissante dans un autre os de tyrannosaure :



    A : la flèche indique des tissus mous : ils reviennent à leur forme initiale quand on les étire ! Il est très difficile de croire qu'ils aient pu rester dans cet état pendant 65 millions d'années no.
    B : si ce n'est pas de la viande, ça, alors c'est quoi ? Comment peut-on encore croire en un univers âgé de millions d'années après avoir vu un truc pareil ?
    C : on peut encore voir les morceaux de cartilage qui supportent les tendons. On n'a rien retrouvé de tel sur la plupart des fossiles. Et pourtant il s'en trouve encore pour dire que ces os ont 65 millions d'années même en sachant cela...

    Personne n'avait encore jamais rien trouvé de tel jusque là parce que personne n'avait encore jamais rien recherché de tel jusque là. Vous savez pourquoi ? À cause du paradigme des millions d'années, et en fait ces gens-là préfèrent encore chercher des processus hypothétiques bizarroïdes qui permettraient la conservation de ces tissus mous sur des dizaines de millions d'années plutôt que d'admettre que, finalement, la parole inspirée de Dieu dans la Genèse a raison et que l'âge de l'Univers se calcule en milliers d'années... Si Schweitzer n'avait pas trouvé des globules rouges dans un os de T-rex à la base, elle n'aurait sûrement pas songé à chercher des tissus mous dans cet os-là (en effet, on le lui a envoyé parce qu'on savait qu'elle était devenue intéressée à ce genre de choses).
    Elle a trempé l'os dans un acide faible pendant un mois. C'est ainsi qu'elle a pu en récupérer les tissus mous.

    En fait, Schweitzer a fait encore d'autres découvertes de tissus mous, mais l'espace ne me permet pas de m'étendre là-dessus ici, je crois que les 2 1ères découvertes relatées ci-dessus sont largement suffisantes pour convaincre n'importe quelle personne à l'esprit ouvert yes.

    Mais ce n'est pas fini cool !



    On a retrouvé des tissus transparents et mous où on pouvait encore voire des cellules dans une corne de tricératops. Un scientifique évolutionniste a objecté que ça n'appartenait pas au tricératops mais que ça avait été produit par des microbes qui sont rentrés dans la corne. Toutefois, une fois l'échantillon dissous dans un acide faible puis examiné au microscope, on s'est aperçu qu'il s'agit d'ostéocytes avec des ronds qui ressemblent à des noyaux, des filipodes et des tiges".
     

    • Si ces cellules ont été créées par des microbes (des prokaryotes, qui n'ont pas de noyau à leur cellule), comment se fait-il qu'elle aient un noyau, des filipodes, etc. ?
    • Les microbes n'auraient-ils pas dû commencer par déposer ce tissu à la surface de l'os d'abord, à l'intérieur ensuite ? Et pourtant il n'y en avait pas à la surface.
    • Même si on admet que des microbes ont créé ces tissus, comment se fait-il qu'ils ne soient pas tombés en poussière au fil des millions d'années ?

       

    Mais ce n'est pas fini !

    Si par le plus grand de tous les hasards, vous n'êtes toujours pas convaincus, jetez un œil sur cette liste ^^ :



    C'est pas sur BFM-TV, TF1 ni Arte que vous entendrez parler en détail d'une pléthore de découvertes pareille, hein wink2 ?
    Par souci d'honnêteté, il faut quand même mentionner qu'ils y font vaguement allusion dans Jurassic World. Par contre, pour ce qui est du suggérer que le monde n'est pas du tout âgé de plusieurs millions d'années, c'est 0
     sarcastic.

    N'est-il pas grand temps de conclure que c'est le Déluge mondial relaté dans la Genèse qui est la cause de tous ces fossiles et tous ces os ? Ce sont tous ces fossiles et tous ces os mêmes, pour autant que nous prenions la peine d'adopter un regard biblique glasses, qui répondent de manière tonitruante si (Lc. 19:40) cool !

    1. Ça n'apparaît pas clairement dans le rapport de Schweitzer, mais les globules rouges de T. Rex ont été en fait d'abord remarqués par pur hasard par un pathologiste professionnel, il désirait jeter un œil à un morceau d'os  aussi "ancien" sous le microscope. Revenir au texte.
    2. Schweitzer, M. H., Staedtler, T., "The real Jurassic Park", Earth, 06/1997, p. 55-57. Voir le rapport dans Creation19(4):42-43 qui décrit la procédure soigneusement mise en œuvre pour établir la présence d'hémoglobine. Revenir au texte.
    « La véritable histoire des dinosaures, épisode 4La véritable histoire des dinosaures, épisode 6 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :