• Les extraterrestres seraient bien en peine de nous visiter, épisode 1

    Consommation d'énergie faramineuse et grains de poussière atomiques


    Que la raison soit avec vous !


    Les films d'extraterrestres sont parmi les plus côtés du box-office (Avatar, Star Wars, Star Trek, Independence Day, Men in Black, etc.). Mais comme je l'ai déjà dit et répété, l'idée qu'une vie intelligente sur d'autres planètes est anti-biblique, d'autant plus qu'elle présuppose l'évolution néo-darwinienne. Et bien figurez-vous qu'elle est aussi anti-scientifique wink2.

    Les distances entre les étoiles sont littéralement astronomiques. Rien que le système stellaire le plus proche du nôtre, Alpha du Centaure, est à 4,37 années-lumière, soit 41 343 392 165 178 096 km, d'ici. Qui plus est, nous savons grâce à la théorie de la relativité générale d'Einstein que toute masse augmente à mesure qu'elle approche de la vitesse de la lumière, augmentant encore les besoins en énergie pour l'accélération. Cette augmentation est donnée par le facteur de Lorentz  γ=1/√(1-v²/c²) où v est la vélocité relative entre l'æther et l'objet et c la vitesse de la lumière. Ce facteur est de 2 à 90% de la vitesse de la lumière, 7 à 99%, 22 à 99,9%, mais approche de l'infini au fur et à mesure qu'on s'approche de c.
    Toutefois, les problèmes avec les voyages interstellaires commencent bien avant happy.

    Imaginons un petit vaisseau extraterrestre de 10 t (le module lunaire Apollo pesait 15 t). L'énergie qu'il faudrait pour le pousser à 100 000 km/s (1/3 de la vitesse de la lumière) est donnée, de manière assez précise pour notre propos, par une formule de physique newtonienne classique :
    E=1/2mv²
     =1/2 x 10 000 kg x (100 000 000 m)²
     =50 exajoules (un exajoule fait 1018 joules)

    Cela est égal à la consommation d'énergie de l'humanité entière sur un mois oh1 !!!  Comment voulez-vous obtenir pareille quantité d'énergie, alors qu'on ne parle là que d'un tiers de la vitesse de la lumière, et ce sans compter qu'il faut de l'énergie en plus pour accélérer la masse supplémentaire de la source hypothétique de toute cette énergie arf?


    Dans vos gueules, les aliens !

    L'antimatière, peut-être ? C'est la seule possibilité possible puisqu'elle peut annihiler par contact la matière, avec une conversion totale en énergie (la matière est de l'énergie gelée) selon la célèbre formule d'Einstein E=mc². Une annihilation parfaite de 500 kg de matière par la même masse d'antimatière produirait :
    10 000 kg x (300 000 000 m/s)²=90 exajoules
    Mais pas si vite ! Il faudrait à peu près la même quantité d'énergie pour freiner notre petit vaisseau au moment où il s'approche de la Terre, et ils sont déjà à court de carburant happy alors qu'on n'a même pas encore pris en compte l'énergie supplémentaire que doivent requérir des manœuvres complexes smile ! Qu'est-ce que ça doit être avec un vaisseau de la taille d'une ville comme le vaisseau-mère dans Independance Day hehehe !
    Ce n'est pas pour rien qu'on appelle ça de la science-fiction winktongue !


    Houston, on a un problème de taille happy

    Et encore, la série noire n'est pas finie pour nos frères de l'espace happy. Ils doivent éviter les grains de poussière, voire les écaillures de peinture, eeeet oui happy. Même nos propres vaisseaux sont endommagés par des impacts à une vitesse d'à peine 10 km/s (voir l'image ci-dessous). Or, notre vaisseau voyage 10 000 fois plus vite, ce qui fait qu'un impact lui causerait des dommages 100 millions de fois plus importants.
    Imaginons qu'il heurte un truc aussi léger qu'un flocon de neige (3 mg) à cette vitesse. L'énergie dégagée par un impact à cette vitesse est donnée là encore par la formule E=1/2mv², soit
    1/2 x 0,000003 g x (100 000 000 m/s)²=15 gigajoules. À titre de comparaison, l'explosion d'un gramme de dynamite produit 1 kcal, donc, si on fait le calcul, c'est équivalent à l'explosion de 3,6 t de dynamite shocked !
    Il faut bien relâcher cette énergie quelque part, où elle explosera tout sur son passage. Je serais curieux de savoir quel genre de déflecteur permet de faire ça, alors qu'on ne parle là que de l'impact d'un flocon de neige à un tiers de la vitesse de la lumière smile. Si l'objet en question pèse un kg, alors là, tous aux abris ! L'impact équivaut à l'explosion d'une bombe H !!! Qu'est-ce qu'on fait si on rencontre un champ d'astéroïdes, Pr. Tournesol happy ?
    Et juste au cas où quelqu'un est tenté de répondre qu'il y a peu de chances de rencontrer un grain de poussière dans l'immensité de l'Univers, sachez qu'il y a en moyenne 100 000 grains de poussière par km3 d'espace. Pour la distance Terre-Lune, par exemple, c'est négligeable, mais quand on voyage sur des années-lumière, la probabilité d'en rencontrer au moins un est proche de 1. Et un bouclier déflecteur à la Star Trek ne servirait pas à grand-chose car il faudrait que l'ordinateur soit capable de le détecter à 100 000 km de distance happy.


    Une écaillure de peinture a laissé ce cratère sur le pare-brise de la navette spatiale Challenger.

    Quoi qu'en pensent les fanatiques des extraterrestres, il est impossible de contourner ou de passer outre les lois de la physique. Or, il faudrait pouvoir le faire pour voyager à la vitesse de la lumière, voire plus vite happy. Les problèmes que nous avons développés ci-dessus sont insurmontables, alors appréciez autant que vous voulez les œuvres de fiction, mais pour ce qui est de la vérité, mieux vaut se référer à la parole de Dieu cool.

    1. D'après Wikipedia, une source valide pour les questions non-sujettes à controverse mais nulle pour ce qui concerne les choses conservatrices ou bibliques, "en 2008, la consommation totale de la planète a été de 474 exajoules, avec de 80% à 90% venant de combustibles fossiles.Revenir au texte.
    « Extraterrestres et occultismeLes extraterrestres seraient bien en peine de nous visiter, épisode 2 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :