• Les extraterrestres existent-ils ?

    Dieu a-t-il créé la vie sur d'autres planètes ?

    Sinon, pourquoi l'Univers est-il aussi immense ?

    Votre analyse, M. Spock happy ?

    Nombreux sont les chrétiens qui se débattent avec cette question. Ceux qui croient que la vie est apparue sur Terre par un processus d'évolution, en particulier, estiment que si la vie est apparue sur Terre, elle a dû apparaître au moins une fois sur une des innombrables planètes de notre Univers.

    Même ceux qui croient en la Bible se disent que Dieu a bien dû créer la vie ailleurs, sinon cet Univers serait un affreux gâchis d'espace, et c'est d'ailleurs visiblement la principale raison pour laquelle un chrétien croit éventuellement aux extraterrestres. Toutefois notre raisonnement devrait être basé sur la parole de Dieu plutôt que sur ce que nous pensons, estimons ou croyons qu'Il aie ou eusse fait.

    Primo, il faut garder à l'esprit que si l'Univers est d'une vastitude inimaginable pour nos intellects limités dans le temps et dans l'espace, ce n'est rien pour Dieu. Il peut créer toutes ces galaxies sans nombre en un claquement de doigts (juste qu'Il l'a fait en un jour). Il a créé les astres du firmament "pour séparer le jour de la nuit! Ils serviront de signes pour marquer les époques, les jours et les années, ainsi que de luminaires dans l'étendue du ciel pour éclairer la terre." (Gen. 1:14-15). Nous sommes épatés par tous ces milliards d'étoiles, et nous avons bien raison car si Dieu les a faites, c'est pour qu'elles racontent Sa gloire, il n'est dit nulle part qu'elles ont été faites pour abriter une hypothétique race civilisée supérieure.

    La Bible et les extraterrestres

    On répondra sans doute : "La Bible ne peut pas tout contenir. Il y a plein de choses qui ne sont pas dans la Bible mais qui existent ou ont existé : les hors-bord, les I-Pods, les dinosaures... Si Dieu a créé des êtres humains sur Terre, pourquoi pas ailleurs ?"

    Bon alors, 1ère chose, la Bible parle des dinosaures, juste qu'elle les appelle "dragons" vu que le mot "dinosaure" n'a été créé qu'au XIXe siècle par Richard Owen smile.

    Ensuite, il ne s'agit pas là d'un simple argument par le silence. Quand on comprend bien la fresque du salut tel que décrit par la Bible, on conclut facilement que si la Bible ne mentionne pas les extraterrestres (dans le sens d'êtres d'une autre planète conscients, intelligents et capables de décisions morales comme les petits-gris de Jimmy Guieu), c'est parce qu'ils n'existent pas. À tous les coups, si la Terre devait se voir honorée à un moment donné de son histoire de la visite d'extraterrestres venant d'une lointaine galaxie, on pourrait raisonnablement s'attendre à ce que Dieu, dans Sa souveraineté et Son omniscience, fasse mention dans Sa parole d'un évènement aussi fatidique, car il redéfinirait notre place dans l'Univers yes.

    1. La Bible indique clairement que "la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement" (Rom. 8:22) sous le fardeau du péché. L'effet de la Malédiction qui a suivi le péché d'Adam était universel. Si ce n'était pas le cas, pourquoi Dieu aurait-il besoin de détruire la Création entière pour faire place à une nouvelle (2 Pi. 3:13, Ap. 21) ? Ainsi, les extraterrestres dans leur lointaine galaxie auraient été affectés aussi par le péché de quelqu'un avec qui ils n'ont rien à voir, ce qui serait purement et simplement injuste de la part du Juge Suprême, et ils se feront détruire de manière tout aussi injuste lors de la fin des temps (2 Pi. 3:10, 12) arf.
    2. Lorsque Dieu le Fils s'est incarné, Il est venu sur Terre non seulement pour racheter l'humanité mais aussi pour réconcilier toute la Création avec Lui-même (Rom. 8:21, Col. 1:20). Toutefois, l'œuvre propitiatoire de Christ à la croix du Calvaire ne peut sauver ces hypothétiques extraterrestres car, pour avoir droit au salut, il faut être descendant d'Adam, pour que Christ puisse être notre goel, notre parent-rédempteur (Es. 59:20). Jésus est appelé "le dernier Adam" car il a existé un 1er Adam (1 Cor. 15:22, 45) - et pas un 1er Vulcanien ni un 1er Klingonien par exemple smile. Un substitut humain sans péché devait prendre sur Lui le châtiment que méritaient tous les péchés de l'humanité de tous les temps (Es. 53:6, 10, Mt. 20:28, 1 Jn. 2:2, 4:10) sans avoir à faire propitiation pour ses propres péchés (Heb. 7:27).
    3. Le sacrifice de Christ ne peut être répété ailleurs pour d'autres êtres car il est mort une bonne fois pour toutes (Rom. 6:10, 1 Pi. 3:18). Il ne va pas se faire recrucifier et reressusciter sur d'autres planètes pour sauver les Romuliens ou les Kree (He. 9:26) happy. Cela est confirmé par le fait que l'Église des rachetés humains du Christ est désignée comme étant la fiancée du Christ (Eph. 5:22-23Ap. 19:7-9) promise à un mariage qui durera pour toute l'éternité. Cette Église a été rachetée par le sang du Christ qui a coulé d'une blessure dans Son flanc, une claire analogie avec Éve qui fut tirée du flanc du 1er Adam. Si l'Église est la fiancée du Christ, le Christ ne sera donc pas polygame yes.
    4. La Bible ne cautionne pas que Dieu rachète une autre espèce que l'être humain, pas plus qu'en ce qui concerne les anges déchus (Heb. 2:16).

     

     

    Worf Rozhenko et Ronan l'Accuseur. Si vous les voyez, dites-leur bonjour de ma part smile 

    Ça passe ou ça casse !

    On essaie parfois de justifier la croyance aux extraterrestres en arguant du fait que Satan est le prince de ce monde, et que donc ça signifie qu'il y a d'autres mondes. Toutefois, c'est une extrapolation sans fondement : en admettant que le mot "monde" signifie "planète" (malgré le contexte), ça ne veut absolument pas dire que les autres mondes en question sont nécessairement habités wink2.

    Il faut aussi savoir que l'expression "les cieux et la terre" de Gen. 1 est ce qu'on appelle un mérisme, à savoir une figure de style où on combine 2 contraires ou 2 extrêmes pour symboliser tout ce qui est au milieu ; par exemple, quand je dis que j'ai fouillé la maison "de la cave au grenier", je veux dire que j'ai fouillé la maison entière. De la même manière, il n'y a pas de mot en hébreu pour désigner l'Univers (contrairement au "kosmos" grec), au mieux un hébreu pouvait dire "le tout" pour le désigner. En lieu et place, les hébreux parlaient donc du ciel et de la terre. Il est clair que des passages du Nouveau Testament comme Rom. 8:18-22 et Heb. 11:3 font référence à la Création dans la Genèse, c-à-d tout ce que Dieu a créé et le moment où le temps tel que nous le connaissons démarra.

    Fra Guy J. Consolmagno

    On utilise parfois aussi Jn. 10:16 pour justifier l'existence des extraterrestres en maintenant que les "autres brebis" sont les extraterrestres. Toutefois, même Guy Consolmagno, astronome jésuite au Vatican qui croit aux extraterrestres, reconnaît qu'"en contexte, ces 'autres brebis' étaient une référence aux Gentils, pas aux extraterrestres"1. L'enseignement de Jésus causait des disputes entre les Juifs, qui croyaient que le salut était pour eux seuls. Jésus réaffirmait là qu'Il serait le Sauveur de toute l'humanité.

    Certains ont une vision intéressante (en surface) de la chose : pour eux, les extraterrestres n'étant pas descendants d'Adam, ils ne sont pas moralement coupables devant Dieu, et donc, quand ils meurent ils ne vont ni au paradis ni en enfer mais cessent purement d'exister, comme les animaux. À première vue, ça a l'air convaincant, puisque les anges déchus eux-mêmes sont intelligents et moralement responsables mais au-delà de tout salut (Heb. 2:16). Toutefois, il ne faut pas oublier que les anges sont des êtres immortels et n'appartenant pas à notre plan physique. En plus, des êtres assez intelligents pour nous visiter en vaisseau spatial doivent être vastement plus intelligents que nos animaux de compagnie. On voit là encore à quel point le fait qu'ils eussent souffert des effets de la Chute, entre autres la mort et, au final, l'éradication quand les cieux se retireront " comme un livre qu’on enroule" (Ap. 6:14), est injuste. Il semble bizarre aussi que des êtres assez intelligents pour créer des super vaisseaux spatiaux n'aient aucune responsabilité morale no.

    La place de l'homme dans l'Univers

    Un argument qui revient souvent est que d'une part, il serait égocentrique de croire que nous sommes seuls dans l'Univers et d'autre part, que l'existence d'extraterrestres vastement intelligents ne remettrait pas en question la place de l'homme créé à l'image de Dieu car le mot "image" signifierait simplement que l'homme est le représentant de Dieu sur Terre. Et pourtant, la parole de Dieu nous informe en Ps. 8:5 que Dieu a fait l'homme "de peu inférieur à Dieu" et qu'Il l'a "couronné de gloire et d'honneur". Elle nous dit que nous avons été créé à l'image de Dieu, selon Sa ressemblance. Mais si une civilisation d'extraterrestres avancés habitant à je ne sais pas combien d'années-lumière d'ici était capable de nous visiter dans leurs soucoupes volantes, ils seraient incomparablement plus intelligents et avancés que nous, qui sommes tout contents après avoir envoyé des hommes sur notre satellite, qui est à "à peine" une seconde-lumière et des poussières d'ici. Ils seraient donc bien plus à l'image de Dieu que nous dans ce sens.

    D'autre part, nous serions nécessairement sous leur domination, même s'ils sont amicaux comme tout, puisqu'ils seraient nécessairement beaucoup plus puissants que nous avec leur super technologie et leur super intelligence. Ce serait un peu comme dans la série Invasion Planète Terre, de Gene Roddenberry, le créateur de Star Trek. Et ce serait surtout en contradiction directe avec la structure d'autorité ordonnée par Dieu quand Il a ordonné à l'humanité de "soumettre" la Terre (Gen. 1:28).

    Une doctrine aux racines extrabibliques

    Les personnes qui croient aux extraterrestres, en général, croient en un univers de plusieurs milliards d'années, et maintiennent que des civilisations extraterrestres plus avancées que nous ont nécessairement dû émerger dans l'Univers pendant tout ce temps-là. Mais ce raisonnement se tire une balle dans le pied.

    Ce qu'il faut comprendre en premier lieu, c'est que l'idée scientifique moderne des millions d'années vient de la croyance selon laquelle les strates sédimentaires sous la terre se sont déposées sur des millions d'années plutôt qu'en un an pendant le Déluge au temps de Noé. Pierre avait déjà prophétisé cette philosophie impie, nommée l'uniformitarisme, en 2 Pi. 3:3-7. Le conflit avec le plan de la rédemption tel que présenté dans la Bible réside en ceci que ces strates sédimentaires contiennent quantité de fossiles révélateurs de mort, de destruction, de sang versé et de maladie, aussi, si on accepte l'idée des millions d'années, avec ou sans l'évolution, l'Évangile est sapé dans ses fondements, et Christ ne nous a sauvé de rien, puisqu'il y aurait eu la mort et la maladie longtemps avant la chute d'Adam.

     

    Rom. 5:12 déclare clairement que le péché et la mort sont entrés dans le monde à cause d'Adam. Il n'y avait pas de mort avant la Chute. Si vous voulez en savoir plus, regardez ici : http://narindra-le-gobelin.eklablog.com/l-evangile-evolution-ou-creation-episode-8-a118410902

    Tournez votre cœur vers Dieu, pas vers les extraterrestres !

    Ps. 19:2 nous explique pourquoi l'Univers est si vaste : "Le ciel raconte la gloire de Dieuet l’étendue révèle l’œuvre de ses mains.". Il y a plusieurs versets similaires dans la parole de Dieu. Le ciel étoilé nous aide à comprendre qui est Dieu et à quel point Il est puissant.

    Il nous rappelle que plus nous en découvrons sur l'Univers, plus nous devrions être époustouflés par Celui qui l'a créé. En d'autres termes, quand nous regardons le ciel étoilé, plutôt que de nous demander s'il y a de la vie intelligente quelque part par là , nous ferions mieux de méditer sur Celui qui a fait tout ça rien que pour nous dans Son amour ^^.

    Pourrait-il y avoir de la "vie primitive" ailleurs ?

    Quoique le plan de la rédemption exclue la possibilité d'une vie intelligente ailleurs, qu'en est-il de la possibilité de trouver des bactéries dans l'espace ? En fait, il est possible que Dieu ait créé des bactéries extraterrestres, mais très peu probable. À quoi ça servirait d'abord ? Le but de la Création entière concerne l'être humain ; les êtres vivants de la biosphère merveilleusement équilibrée de notre planète font partie du grand système qui pourvoit à tous nos besoins matériels sur cette Terre. 

    Quand on estime avoir trouvé une bactérie dans l'espace, les merdias la montent en épingle comme une preuve que la vie a "simplement évolué" (et en général quand on s'aperçoit que ce n'est pas le cas ils accordent un tout petit entrefilet à la rétractation). Le truc, c'est que dans ces moments-là, le type d'ADN de la bactérie est typiquement terrestre, ce qui prouve qu'elle est arrivée là où on l'a trouvée par contamination (une personne aux mains crasseuses qui touche la carlingue de la navette, ou une sonde qui aura atterri précédemment à l'endroit en question, par exemple) ou par des fragments de roche terrestre qu'une météorite aura éjecté dans l'espace.

    Mars Rover parcourant la surface de Mars à la recherche de traces d'eau.
    Les chercheurs évolutionnistes cherchent ardemment des traces de vie microscopique , engloutissant un budget qui serait mieux utilisé n'importe où ailleurs ou presque beurk 

     

    1. Consolmagno, G. G. , "Humans are not God’s only intelligent works", 03/01/2006. Revenir au texte.
    « Comment répondre à la tyrannie de la toléranceExtraterrestres et occultisme »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :