• La véritable histoire des dinosaures, épisode 3

    Des "oisaures" ??? Ils sont sérieux, là ???


    Le dogme de l'évolution du dino à l'oiseau est devenu plutôt zarbi. On n'utilise plus d'arbre généalogique, mais plutôt la cladistique.

    Les gens ont l'habitude instinctive d'utiliser les caractéristiques distinctives des espèces d'êtres vivants pour le classifier, la phénétique, elle, les classe selon leurs ressemblances générales, mais la cladistique, elle, les classe selon leurs ressemblances inférées.


    Un cladogramme ressemble à peu près à ceci :



    On s'aperçoit que cet arbre n'est plus de la forme "Untel engendra Untel", mais qu'il comporte plusieurs nœuds. Quand la lignée atteint un nœud, elle bifurque, et une des branches va vers un autre nœud tandis que l'autre aboutit à une espèce d'être vivant existante ou éteinte. C'est pratique, parce qu'ainsi, le "grand-père" et le "petit-fils" peuvent coexister, et on n'a qu'à dire qu'ils ont un ancêtre commun, mais ce n'est plus le "grand-père" qui a engendré le "petit-fils". En tout cas, en ce qui concerne l'ancêtre commun en question, personne ne l'a jamais vu mais il est remplacé par un nœud portant le nom de la famille d'êtres vivants en question. Oui, pratique, vraiment wink2.
    Bref, d'après la cladistique, si on a le "petit-fils", plus besoin de se casser le tronc à rechercher le "grand-père" smile.


    Mais soyons sérieux, et regardons les images de ces 2 magnifiques Lamborghini, la Countach et la Gallardo :


    Lamborghini Countach                 Lamborghini Gallardo

    Leurs formes et leurs structures sont très similaires. À votre avis, comment ça se fait ? C'est parce qu'elles ont un ancêtre commun ou parce qu'elles ont un créateur commun ;)2 ? S'il faut en croire la logique de la cladistique et des autres modes de pensée évolutionnistes, la 2alternative est la bonne clown

    Regardez de plus près le cladogramme ci-dessus. Quand on le fait, un certain nombre de questions s'imposent :
     

    • comment se fait-il que ce ne sont pas les dinosaures ornithischiens qui ont engendré les oiseaux mais plutôt les saurischiens ?
    • Comment les plumes, qui sont des organes spécifiquement complexes, sont-elles apparues à partir de mutations aléatoires ?
    • Comment peuvent-ils affirmer de manière aussi fracassante l'existence hypothétique de ces dinosaures volants qui auraient perdu leur capacité à voler que l'on trouve à la fin du cladogramme ?
    • Le point d'interrogation au début du cladogramme indique qu'ils ne savent pas vraiment quelle espèce d'animal a bien pu donner naissance aux dinosaures. Si même ça, ils ne le savent pas, pourquoi faudrait-il croire le reste de ce qu'ils infèrent wink2 ?

       

    Il y a plusieurs années déjà, le Royal Ontario Museum a donné une exposition intitulée "Feathered Dinosaurs and the Origin of Flight". Ils y ont mis une statue de deinonychus (étymologiquement, "gigantesque griffe", c'est un cousin du vélociraptor) tels que les savants se l'imaginaient avant :



    À côté, il y avait une pancarte qui disait :
    "Ces sculptures ont été faites entre 1986 et 1989 avec une peau écailleuse basée sur les impressions fossiles de peau à partir d'autres dinosaures.
    Quand Deinonychus a été décrit pour la 1ère fois en 1969, on a pensé que cela serait un dinosaure-oiseau et même un ancêtre possible des oiseaux. Maintenant on sait que Deinonychus lui-même a eu des ancêtres qui ont volé - des dromæosaures -, ce qui fait de lui un oiseau incapable de voler au lieu d'un dinosaure. Si Deinonychus avait été trouvé après la découverte de dinosaures volants en Chine, les scientifiques ne pourraient pas avoir pensé à lui comme étant un dinosaure écaillé, mais à un oiseau incapable de voler."


    Vous y croyez, vous oh ?

    Et maintenant, Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, roulements de tambours, voici, d'après eux, le véritable deinonychus :



    Mais qu'est-ce qu'il va bien pouvoir faire de toutes ces plumes, le pauvre oh ? Il ne peut pas voler, il ne peut pas attraper sa proie, il peut juste se ventiler de façon élégante et faire du bruit dans le Landerneau happy. Autant dire que la sélection naturelle n'en ferait qu'une bouchée :D ! Il était mieux avant, non tongue ?

    Plusieurs nouveaux rapports ont alimenté le débat relatif aux oiseaux/dinosaures dans les cercles évolutionnistes. Un de ces rapports concerne la recherche sur les origines embryonnaires des doigts des oiseaux et des dinosaures et montre que les oiseaux n'ont pas pu évoluer à partir de dinosaures !1 Une étude du dinosaure prétendument emplumé de Chine a révélé qu'il avait un poumon (et un diaphragme) distinctivement reptilien, qui se distingue nettement d'un poumon aviaire.2

    Un autre rapport déclare que les bords effilochés que certains ont pris pour des "plumes" sur le fossile chinois sont semblables aux fibres de collagène qu'on trouve juste en-dessous de la peau des serpents de mer.3 Les faits présentés comme preuves de l'évolution des dinosaures en oiseaux ne sont pas crédibles.4, 5 Dinosaures et oiseaux sont toujours restés pareils à eux-mêmes !

    Que penser si on devait réellement trouver un fossile de "dinosaure" avec des plumes ? Cela prouverait-il que les oiseaux ont évolué à partir des dinosaures ? Non. Un canard est doté d'un bec de canard et de pattes palmées, comme un ornithorynque. Quelqu'un croit-il pour autant que les ornithorynques ont évolué à partir des canards smile ? Des écailles reptiliennes à mi-chemin vers des plumes, c-à-d en pleine transition, seraient des preuves impressionnantes en faveur de l'évolution des reptiles (ou dinosaures) en oiseaux, là, oui, mais pas des plumes parfaitement formées. Un fossile de type dinosaure doté de plumes serait simplement une nouvelle mosaïque assez curieuse, comme l'ornithorynque, un nouveau cas de similitude qui rend témoignage à la main magistrale du Créateur.


     

                                                                    Cousins happy ?

    1. Burke, A. C., et Feduccia, J. A., "Developmental patterns and the identification of homologies in the avian hand", Science278:666-668, 1997. Revenir au texte.
    2. Ruben, J. A., Jones, T. D., et al, "Lung structure and ventilation in theropod dinosaurs and early birds", Science 278:1267-1270, 1997. Revenir au texte.
    3. Gibbons, A., "Plucking the feathered dinosaur", Science 278:1229, 1997. Revenir au texte.
    4. Sarfati, J. D., "Dino-bird evolution falls flat", Creation 20(2):41, 1998. Revenir au texte.
    5. Oard, M. J., "Bird-dinosaur link challenged", CEN Technical Journal 12(1):5-7, 1998. Revenir au texte.
    « La véritable histoire des dinosaures, épisode 2La véritable histoire des dinosaures, épisode 4 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :